NOUVEAUTES - LOGICIEL F.F.P.J.P.

Besoin d'aide ?

régionaux 2022

Finale Coupe de France 2022, une édition à couper le souffle

arlanc coupeLe plateau des équipes qualifiées promettait du spectacle, et spectacle il y eut ! Avec 54 titres de champions du monde, 54 titres de champions de France et 126 titres de champions de France réunis dans la Glaz Arena, il ne pouvait en être autrement. Si beaucoup se sont distingués, Philippe Suchaud restera sans doute l'homme de cette épreuve, permettant avec ses partenaires à Arlanc de remporter la première Coupe de France de son histoire. 

 arlanc

ARLANC

Philippe Suchaud - Antoine Cano - Dominique Usai (coach) - Denis Trait - Zvonko  Radnic

Steven Chapeland - Angélique Colombet - Cyril Begon - Richard Mondillon

 

Le plateau des équipes qualifiées promettait du spectacle, et spectacle il y eut ! Avec 54 titres de champions du monde, 54 titres de champions de France et 126 titres de champions de France réunis dans la Glaz Arena, il ne pouvait en être autrement. Si beaucoup se sont distingués, Philippe Suchaud restera sans doute l'homme de cette épreuve, permettant avec ses partenaires à Arlanc de remporter la première Coupe de France de son histoire.

On s'est demandé si cette finale aurait une fin. Il aura fallu dix-neuf mènes de jeu, 2h45 minutes de partie pour connaitre l'issue. Il aura fallu un immense Philippe Suchaud, un extraordinaire Dylan Rocher, pour offrir un spectacle époustouflant. Jamais la finale de cette compétition n'avait connu pareil suspense. Fréjus, tenant du titre, croyait avoir assuré l'essentiel de la tâche après les doublettes en ne devant gagner qu'une seule triplette. C'était le plan à suivre. Fréjus alignait du coup l'équipe phare Robineau - Lacroix - Rocher pour tenter de défaire Chapeland - Begon - Suchaud. Mais rien ne se passa comme prévu. D'abord Saunier - Montoro - Puccinelli sombrait très vite dans la triplette mixte face à Colombet - Mondillon - Cano.

 

frejus

FREJUS

Dylan Rocher - Henri Lacroix - Jean-Michel Puccinelli - Robin Rio - Franck Petitjean

Christine Saunier- Lucie Rousseaux - Jean Casale (coach) - Stéphane Robineau - Ludovic Montoro

 

Dans l'autre partie, à 6 à 1 à l'avantage d'Arlanc, Steeven Chapeland fut étrangement remplacé par Zvonko Radnic. A partir de là, Fréjus entamait une résistance admirable, tant Philippe Suchaud les assommait de carreaux. Henri Lacroix tentait de faire vaciller son adversaire et ami en prenant le point et jouant l'usure. Dylan Rocher, qu'il convient de saluer bien bas, annula 4 fois le bouchon pour maintenir son équipe à flot, avec une rage folle et belle à voir. Stéphane Robineau, passé par tous les postes, livra une excellente prestation. Mais les fréjussiens, frappés par quelques coups du sort, ne purent contrecarrer Arlanc. Cyril Begon, le calme incarné, réussit à soutenir Philippe Suchaud au mieux pour mettre un terme à une partie qui restera assurément dans les annales.

 

suchaud

Philippe Suchaud a dynamité les espoirs varois

 

"J'aurais été extrêmement déçu de ne pas gagner cette finale. Bien sûr, je comprends la déception qui est celle de mes adversaires après une partie pareille. Dylan a été magique. Je suis vraiment heureux pour le club, pour Dominique notre coach. J'ai eu d'excellentes sensations ce week-end. J'espère que tout le monde a apprécié le spectacle. Il fallait un vainqueur, c'est génial pour Arlanc et encore bravo à Fréjus" a confié Philippe Suchaud, 14 fois champion du monde.

rocher

Dylan Rocher et ses partenaires ont forcé le respect par leur résistance

 

Arlanc est un formidable vainqueur. Fréjus est un perdant magnifique. La pétanque, elle, sort grandie d'un pareil spectacle, d'ailleurs, plus de 2000 personnes assistaient aux joutes dans la Glaz Arena. La Web TV fédérale a enregistré un record de vues pour son direct.

 

bron

BRON

 

lyon

LYON

 

On savait qu'il y aurait "de la casse" dès les quarts de finale, puisque les chocs étaient obligatoires. Décines et ses champions du monde, Ax-les-Thermes et ses champions de France, Bergerac et sa doublette phare Desport - Peyré, et Canohes emmené par le champion du monde Simon Cortès en ont fait les frais. Respectivement battus par Bron, Fréjus, Arlanc et Lyon, tous ont lutté autant que possible. Le derby rhodanien a tourné en faveur de Bron. Bergerac n'a pas pu résister à Arlanc au-delà des doublettes. Ax-les-Thermes a donné des sueurs froides à Fréjus sans pouvoir conclure en concédant deux triplettes. Et Canohes n'a pas démérité face à l'impressionnant effectif lyonnais.

 

decines

DECINES

 

bergerac

BERGERAC

 

ax les thermes

AX LES THERMES

 

canohes

CANOHES

 

Si la Glaz Arena de Cesson-Sévigné a été un écrin fabuleux pour cette épreuve, le Comité Départemental d'Ille-et-Vilaine et ses bénévoles ont été des organisateurs irréprochables. Il convient de souligner leur dévouement, le coeur mis à l'ouvrage et la chaleur avec laquelle chacun a été accueilli en Bretagne. Pour cela aussi, 2022 marquera sans doute l'histoire de la Coupe de France.

 

Du lundi 21 mars au vendredi 25 mars, La Chaine L'Equipe diffusera à partir de 11H45 chaque jour les demi-finale et la finale.

Tous les compositions d'équipe et les résultats sur : https://championnats-ffpjp.com/

Tous les replays WEB TV sur : https://www.dailymotion.com/FFPJP-WebTV

 

Top